Souvent, on me demande si notre destin est tracé devant nous une fois pour toutes, sans que nous n’ayons aucune prise sur lui.

Souvent, on me demande si notre destin est tracé devant nous une fois pour toutes, sans que nous n’ayons aucune prise sur lui. La plupart des gens pensent ne pas pouvoir échapper à leur destin et parlent même de fatalité. S’il en était ainsi, la prévision astrologique ou autre serait quelque chose de bien inutile. En fait, nous possédons deux destins : le primaire qui est celui qui nous est tracé si nous nous laissons aller sans résistance.

La vie nous ballote alors comme une feuille morte et nous nous heurtons à toutes les vicissitudes de l’existence. Si nous sommes sans réaction face aux événements, c’est exactement comme si on savait qu’il va faire froid et qu’on ne se couvre pas. On s’enrhumerait et ce serait tant pis. Mais il y a aussi le destin secondaire qui est le résultat du choix fait par nous, dès que nous prenons conscience de la route que nous suivons ou de la pente sur laquelle nous nous laissons entraîner. La moindre tentative de réaction est efficace car nous ne sommes jamais privés de notre libre-arbitre.

Dans ce cas-là, si on nous dit que le destin va nous mettre la vie en hiver, on prend la précaution d’habiller chaudement notre âme et notre cœur, afin qu’ils ne prennent pas froid. On n’empêchera jamais un événement de se produire, mais on peut intervenir dans la façon de réceptionner cet événement, et s’y préparer. On peut donc se protéger contre une période douloureuse en prévoyant son arrivée et en agissant en conséquence, tout comme on peut prévoir l’approche d’un bonheur et s’ouvrir à lui. C’est cela prendre son destin en main…

Christiane Dubois

no comments